Vous pratiquez le squat arrière ou devant ? Quelles sont les différences ?

Tags :

La position classique du squat est celle de la position arrière, la barre sur les trapèzes. De cette façon, la pose de la barre est plus simple, plus confortable pour le corps, plus pratique et efficace, comme 99% des pratiquants l’ont toujours ressentis. Seulement, certains athlètes font aussi du squat devant. Entre les deux positions, y a t-il une différence ? C’est ce que cette étude américaine a tenté de découvrir…

En réalité, du moins si l’ont en croit les mesures effectuées par les chercheurs américains, placer la barre derrière – au niveau des trapèzes – ou sur les épaules ne ferait aucune différence. Pourtant, il n’est pas rare d’entendre de la part des pratiquants que le squat devant imposerait un stress moins problématique sur les lombaires tout en isolant mieux les muscles ciblés, c’est à dire les quadriceps. On entend aussi fréquemment cette réflexion qui consiste à dire qu’une position serait meilleure pour les ischio-jambiers et les fessiers par exemple. Pourtant, aucun constat scientifiquement établi ne va dans ce sens pour l’instant. Les chercheurs ont donc décidé d’examiner ce problème une bonne fois pour toute.

Squat avant vs Squat arrière

L’expérience a mobilisé 9 hommes et 6 femmes, entraînés aux sports de résistance depuis au moins un an. Il ont effectué du squat classique puis ont répété l’exercice pour le squat avant. La force d’activation exercée sur les muscles, les cartilages du genou et d’autres paramètres mesurés par électromyographie ont révélé très peu de différences entre les deux positions, au point qu’elles n’ont pas pu être considérées par les chercheurs. La position de la barre n’a pas influencé l’activité musculaire. Les mesures EMG ont révélé que l’activation musculaire avait été plus grande durant la phase ascendante que descendante, un résultat qui paraissait prévisible.

Conclusion

Cette étude ne révèle donc pratiquement aucune différence entre les deux positions de squat. D’après les mesures EMG effectuées, les chercheurs étaient à même d’affirmer que le recrutement musculaire était aussi efficace lorsque la barre était placée en arrière que placée devant, sur les épaules. L’étude révèle cependant que le « front squat » pourrait être plus avantageux pour les personnes qui souffrent de problèmes de genou ou d’une déchirure du ménisque par exemple, mais sur le plan de l’activité musculaire, les deux positions se valent. De manière opposée, si vous avez de la difficulté à tenir la barre sur les épaules pour des questions de problèmes articulaires, la position classique du squat se révèlera alors bien mieux adaptée.

Publié par Éric Mallet

Rédacteur Web SEO et traducteur dans le monde de la nutrition sportive, je suis consultant spécialisé dans le domaine des compléments alimentaires. Linguiste, psychologue de formation (Paris 7) et biochimiste, je suis également chercheur indépendant en psychanalyse sur la thématique du corps et des sports de force (musculation). Mes principaux axes de recherche concernent l’univers du corps, la longévité augmentée (transhumanisme), l’épigénétique et l’évolution scientifique sur la santé et le bien-être. Consultez mon blog sur Espace Corps Esprit Forme.